Elles sont grandes, velues et elles font parfois peur, voire très peur!

Les plus agressives vivent en Australie, beaucoup d'entre elles sont très réactives et très rapides.

Ce sont les géantes du royaume des araignées et certains en font leurs animaux en captivité.

Les uns les ont en horreur, les autres les adorent.

 

D'autres, dans certains pays asiatiques, les mangent.

Pour certains, elles ont une réputation de tueuses.

Quel que soit votre point de vue sur la mygale, mieux les connaître va vous étonner.

 

Alors même qu'une énorme quantité d'espèces est menacée d’extinction de par la destruction de leurs habitats ou la chasse systèmatique menée contre elles, l'humain ne connaît pas encore grand-chose de ces animaux aux comportements si mystérieux.

 

Si la mygale a survécu bien plus longtemps que de nombreuses espèces aujourd'hui éteintes, il y a une raison: la mygale a une intelligence et un instinct d'adaptation tout à fait étonnant!

 

Les mygales sont les seules araignées (mygalomorphes) qui aient donné leur nom à une nébuleuse:
celle-ci fut nommée "tarantula nebula".


Dans le monde, elles portent différents acronymes ou surnoms.

En Amérique latine "Mangeuse d'oiseau", en Afrique "Araignée babouin", en Asie "Tigre de terre"...         

 



Bien entendu, nous reviendrons sur ces dénominations hasardeuses dans nos différents articles.

 

Tout comme les serpents venimeux, les araignées (toutes catégories confondues - à l'exception des uloboridés -, sans oublier celles de vos caves mais trop petites pour vous mordre) injectent leur venin à l'aide de crochets placés sur leurs chélicères.

 

Donc pour que nous puissions reconnaître une Madame Araignée en tant que mygale, elle devra démontrer les points suivants:

 

  • Deux chélicères parallèles (orthognathes)
  • Deux paires de poumons
  • Un corps velu
  • Des griffes rétractiles (deux en général)
  • De longs pédipalpes
  • Des chélicères possédant des excroissances qui peuvent faire penser à des dents                       (celles-ci sont utilisées pour broyer les éléments solides lors des repas)
  • Et, enfin, quatre paires d'yeux positionnés en rectangle (toutefois, la mygale ne se concentre que très peu sur les maigres performances de ceux-ci; elle entend, sent et goûte à l'aide de ses poils).

 

Les autres araignées, qui ne sont pas des mygales, ne vont posséder qu'une ou deux de ces caractéristiques.

 

Hormis ces maigres connaissances, beaucoup ne savent encore presque rien des ces animaux.

C'est ce presque rien que nous voulons vous faire découvrir, cet univers passionnant et chaque jour impressionnant.

 

Sur ce site, nous nous intéressons à une partie seulement des mygalomorphes, à savoir la famille des Théraphosidés. Il en existe d'autres que nous n'aborderons pas ici.

 

Comme exemple de classification scientifique, voici la manière dont une mygale Brachypelma smithi est classée:

 

Royaume: Animalia

Embranchement: Arthropoda

Sous-embranchement: Chelicerata

Classe: Arachnida

Ordre: Araneae

Sous-ordre: Opisthothelae

Infra-ordre: Mygalomorphae

Super-famille: Theraphosoidea

Famille: Theraphosidae

Sous-famille: Theraphosinae

Genre: Brachypelma

Espèce: smithi